mercredi 24 octobre 2012

Le Résumé des Chapitres 20 á 23

Le Résumé des Chapitres
Chap. 20-23 




Chapitre 20
Le petit prince a trouvé une route qui lui mène à une grande roseraie. Il est étourdi parce que toutes les rose regardent comme le rose qu’il sait. Bien que, elle a dit qu’elle est unique. Le petit prince a commencé de penser qu’il n’est pas un bon prince. Il a pensé ça parce que sa planète avait seulement trois petits volcans et une rose qui n’est pas unique. Il a pleuré sur l'herbe. 
  
 Chapitre 21
Quand le petit prince a pleuré sur l’herbe, un renard est aparu. Le petit prince est triste donc, il a demandé le renard pour jouer avec lui. Le prince ne sait pas que le mot apprivoiser ce dire. Le renard a demandé le prince pour apprivoise lui. Le renard est honnête parce qu’il a dit que les deux ne signifier rien à l’autre. Mais, si le prince a apprivoiser le renard ils auront besoin de l’un et l’autre. Donc, ils deviendront unique. Le prince a dit qu’il est d’une autre planète par accident. Aussi, il a dit qu’il a été apprivoiser par un rose. Premièrement ceci fait le renard excite. Mais après que qu'il rend compte la planète du prince n'a pas de poulets. Le renard dit que si le prince l'apprivoise il aura des pas à attend avec au lieu du couru de. Le renard dit que si le prince veut des amis il doit apprivoiser le renard premièrement. Le prince apprivoise enfin le renard, mais quand le prince essaie de partir le renard pleure. Le renard dit le petit prince pour visiter la roseraie un autre fois s'il peut voir pourquoi sa rose est si spéciale. Le renard dit qu'il révélera un secret quand le petit prince retourne dire au-revoir. Bien que sa rose n'est pas un type unique de fleur, elle est unique parce qu'elle était agréable à lui, et elle aimait lui. Il a dit les autres roses que sa rose est le seul l'un qui a aimé et l'a soigné. Un chose que le renard a dit est qu’une personne est à jamais responsable de ce qu'il a apprivoisé.


 Chapitre 22
Le petit prince rencontre un aiguilleur. Il explique que les trains prennent des gens d'un lieu à un autre. Le prince pense que les gens se déplacent parce qu'ils sont mécontents, mais l'aiguilleur dit que beaucoup de personnes sont toujours mécontents. Le prince pense toujours que les gens partent pour une raison. Il pense qu'ils chassent quelque chose, mais l’aiguilleur a dit non. L'aiguilleur croit que les enfants sont  heureuse parce qu'ils savent qu'ils cherchent.


 Chapitre 23
Le petit prince rencontre un marchand qui vend des pilules a inventé pour éteindre la soif. Si une personne prend la pilule, ils jamais devront boire rien. L'un peut épargner 53 minutes par chaque jour. Le petit prince dit s’il avait 53 minutes il les dépenserait par la promenade très lentement vers une fontaine froide.



 Par: Daniela Commisso

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire